Bien déménager

Plein de conseils pour bien déménager

Le chat est un animal très attaché à son territoire, c’est pourquoi il est souvent sensible à un changement de lieu de vie. Votre chat réagira à votre déménagement selon sa personnalité et ses habitudes.

S’il est plutôt équilibré et habitué aux voyages, votre chat devrait ne pas souffrir d’un déménagement. Si en revanche votre chat est un peu sensible, peureux, qu’il n’a jamais quitté la maison / l’appartement dans lequel il va, alors il en sera tout autrement : il pourrait ne pas apprécier ce changement radical dans sa vie qu’est un déménagement.

Voici quelques conseils pour mieux comprendre son chat lors d’un déménagement.

Les chats n’aiment pas le changement

Le chat n’aime pas le changement, c’est dans sa nature. Il peut très bien apprécier un changement d’air, comme lors de vacances. Ce qu’il n’aime pas, c’est toute l’agitation qu’il peut y avoir avant un départ. S’il n’a pas de repères stables, le chat peut vite se sentir menacé, stressé.

1er conseil : ne déménagez pas tous les quatre matins, votre chat ne s’en remettrait peut-être pas.

2ème conseil : évitez au chat le stress des cartons. Avant de déménager ou au moment de l’emménagement, la maison est un vrai chantier, rempli de cartons mais dénué de repères pour le chat. Préférez le faire garder quelques jours par une personne qu’il connait bien, et faites le revenir que lorsque tout sera en place.

3ème conseil : une fois dans le nouveau logement, laissez lui de la liberté. Qu’il circule partout, où bon lui semble, le temps qu’il se sente mieux et plus à l’aise. Ne le sur-sollicitez pas.

Bonus : installez quelques coins en hauteur, cela lui permettra de prendre connaissance de son nouveau territoire pendant qu’il se sent en sécurité.

Quels symptômes de stress ?

Lorsqu’il est stressé, le chat peut montrer quelques symptômes de son stress : se lécher le ventre ou les cuisses tout le temps, miauler la nuit, uriner en dehors de litière.

Pas de panique, c’est juste un mauvais moment à passer. La meilleure solution, c’est d’attendre patiemment que tout rentre dans l’ordre. Le punir ou le réprimander n’ajouterait qu’un stress supplémentaire.

De la même façon, un chat apeureux peut réagir… par l’agressivité ! Envers vous, envers d’autres animaux. Le maitre mot « Liberté ». Laissez-le vivre sa vie, ne soyez pas sur son dos tout le temps, ne tentez pas trop de câlins pendant cette période de transition. Bref, laissez le seul, s’habituer à sa nouvelle vie.

Recréer de la stabilité

La meilleur aide pour votre chat c’est de lui redonner quelques repères stables et rassurants : sa litière, c’est son totem ! Alors mettez-là dans un endroit accessible, sympa et calme, sans odeurs fortes autour de sorte que les phéromones qu’il va diffuser dans sa litière soient très très présentes. Il a besoin de recréer son environnement. Laissez le faire naturellement. Les phéromones de substitution seront bien moins efficaces et parfois imprévisibles.

Un griffoir peut aussi être une bonne solution : placez-le dans la pièce à vivre ou dans un lieu de passage : votre chat pourra ainsi y déposer ses odeurs et ses marques visuelles.

Si votre chat est plutôt sensible, il est conseillé d’aller voir un comportementaliste animalier avant de faire quoique ce soit. Il vous aidera à anticiper et bien gérer le déménagement de votre chat.

Source image

Categories: Astuces

Leave a Reply